La Mairie de Paris accuse l’Etat de laisser la délinquance exploser dans la capitale

La Mairie de Paris accuse l’Etat de laisser la délinquance exploser dans la capitale

Mobilisée par les « gilets jaunes », la police a délaissé le terrain, selon l’Hôtel de ville. Il y a « urgence » à stopper la montée « ahurissante » des crimes et délits, s’alarment les élus.

Suite mardi 18 juin à la réunion sur les quartiers populaires organisée par la mairie du 18ème et où CCP18 assistait, Colombe Brossel l’adjointe d’Anne Hidalgo chargée de la sécurité ne cache pas sa colère et a envoyé cette lettre ouverte au ministre de l’intérieur Christophe Castaner, ce 19 juin :

 

 

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu