A propos du projet «territoires zéro chômeur de longue durée» .

A propos du projet «territoires zéro chômeur de longue durée» .

«Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi», énonce le préambule de la Constitution de 1946.

Ce sont pourtant 4,2 millions de personnes qui sont aujourd’hui éloignées de l’emploi, dont 2,7 millions en sont éloignées durablement, c’est-à-dire depuis plus d’un an.  Avant d’accéder à un emploi, près d’un jeune non-qualifié sur deux fait l’expérience du chômage de longue durée, avec son lot de conséquences sociales et psychologiques.  La crise du Covid-19, susceptible de provoquer un accroissement du nombre de chômeurs de plus d’un million, viendra encore grossir les rangs du chômage de longue durée en croissance rapide

Face à cette situation, le projet «territoires zéro chômeur de longue durée» (TZCLD, site web : www.tzcld.fr  + Présentation TZCLD), porté au départ par des acteurs associatifs de terrain, est lancé en 2016.
Comment ça marche ?
– Identifier les compétences et les savoirs faires sur un territoire donné des personnes privées durablement d’emploi d’une part.
– Identifier les besoins non-remplis et utiles pour le quartier, créateurs de nouveaux emplois d’autre part pour lesquels les entreprises sont prêtes à payer (ex : services de blanchisserie, de conciergerie…). Les services fournis ne devant pas faire concurrence à des entreprises existantes.
– Créer une entreprise à but d’emploi qui sera financée en partie par l’Etat si le territoire est habilitée :

L’enjeu est désormais d’étendre ce dispositif bien au-delà des dix premiers territoires expérimentaux.
Le quartier Charles Hermite – Valentin Abeille dans le 18ème arrondissement candidate à cette expérimentation pour éradiquer la privation d’emploi sur son territoire.
Le Conseil Citoyen Paris 18 a rencontré les responsables de ce projet de candidature. Pour que cette candidature soit retenue, il faut à la base que les habitantes et les habitants du quartier soit informés, et même impliqués, de même que les acteurs plus institutionnels (associations, commerçants, etc…).
Le projet a donc besoin de vous. Contacter tzcld.paris18@ares-association.fr.
A suivre ….

 

Laisser un commentaire