GOUTTE D'OR

Situé au sud du 18e arrondissement, délimité par deux boulevards (la Chapelle et Barbès) et à l’est par le réseau ferré remontant au nord jusqu’à la rue Ordener, le quartier populaire de la Goutte d’or compte 24 000 habitants dont la moitié vit dans le quartier réglementaire tel que défini par la nouvelle géographie prioritaire.
Le quartier, de style faubourien et densément peuplé, accueille une forte population étrangère (28%) et se caractérise par une forte mobilité résiden…tielle (46% des habitants sont arrivés depuis moins de 5 ans). Principalement résidentiel, avec 22% de logement social (33% dans le périmètre du quartier prioritaire) et, malgré une intervention publique significative, le quartier conserve un parc ancien dégradé et les situations de mal logement sont toujours présentes (17% de logement sans confort).
Il se caractérise par un tissu commercial dense et une attractivité commerciale d’échelle métropolitaine. Très fréquenté et animé, l’espace public connaît des problématiques importantes qui pèsent fortement sur le quotidien des habitants (présence d’usagers de drogue, de personnes prostituées et de vendeurs à la sauvette) et des problèmes de propreté patents en dépit des efforts particuliers effectués par la municipalité. Le quartier de la Goutte d’or est un quartier jeune avec 31% de moins de 25 ans.
Des mutations sociologiques sont en cours : on note une proportion de population des cadres et des professions intermédiaires qui croît simultanément à celle des foyers à bas revenus. Les indicateurs de précarité restent élevés (près d’un quart des habitants se situe en dessous du seuil de pauvreté et le nombre d’allocataires du RSA est deux fois plus élevé que la moyenne parisienne). La part de jeunes ni en emploi ni en études est particulièrement élevée (20% soit 2.5 fois supérieur au taux de Paris). Le retard scolaire est fréquent et le taux de sortie précoce du système scolaire particulièrement inquiétant (17% soit plus de trois fois supérieur au taux parisien qui est de 5%). Par ailleurs, près de 40% des habitants sont sans diplôme, une proportion deux fois plus importante qu’en moyenne parisienne. Le quartier semble donc animé d’un double mouvement de gentrification et de paupérisation.

CONTRAT DE VILLE 2015-2020 PROJET DE TERRITOIRE quartiergouttedorcontratdeville

 

PORTE MONTMARTRE / PORTE DES POISSONNIERS / MOSKOWA / BLEMONT–SIMPLON

Le territoire est situé au nord-ouest du 18è arrondissement. Il couvre le secteur Porte Montmartre-Porte des Poissonniers-Moskowa déjà inscrits en politique de la Ville, et Blémont, nouveau quartier prioritaire. Deux secteurs sont désormais en veille active, le quartier Amiraux-Simplon, au sud de la rue Championnet, et le secteur Porte Saint Ouen – Dimey, à l’est du secteur.L’ensemble des quartiers couverts compte près de 31 000 habitants dont 16 000 en quartier prioritaire et 15 000 en quartier de veille active. La nouvelle carte de l’éducation prioritaire pour le territoire se compose de 3 réseaux d’éducation prioritaire – REP (M. Utrillo, G. Philipe et M. Curie), dont un réseau renforcé (REP +), et une école conventionnée non rattachée à un réseau. Ces moyens supplémentaires sont engagés pour 4 ans au travers de projets de réseau.CONTRAT DE VILLE 2015-2020 PROJET DE TERRITOIRE title= »quartierportemontmartepoissonniersmoskowablemontsimploncontratdeville » href= »https://conseilcitoyenparis18.files.wordpress.com/2016/09/quartierportemontmartepoissonniersmoskowablemontsimploncontratdeville.pdf »> quartierportemontmartepoissonniersmoskowablemontsimploncontratdeville

PORTE DE LA CHAPELLE – CHARLES HERMITE / LA CHAPELLE – EVANGILE

Le grand quartier de la Chapelle, qui accueille près de 39 000 habitants, est situé dans la partie Est du 18e arrondissement. Il est très marqué par les réseaux ferrés et routiers. Il possède un potentiel de développement urbain important car il est concerné par le Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) Paris nord Est (PNE). Dans les prochaines années le projet « Chapelle International » va permettre l’ouverture d’équipements publics : une école polyvalente, une crèche …collective, un gymnase. Il permettrala construction d’une halle Fret et d’un grand jardin sur son toit. Le projet« gare des mines » vient d’être inscrit dans le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) qui permettra d’augmenter les possibilités de transformations. Sa position dans la métropole lui donne de nombreux atouts, il est un des territoires retenus au titre des investissements territoriaux intégrés (ITI) dans le cadre des programmes européens. Il est constitué d’un ensemble de quartiers relativement différents, le sud, classé « quartier de veille active », grâce à un fort investissement de la ville s’est beaucoup amélioré, il est plutôt faubourien. Le nord, classé « quartier prioritaire » et constitué en majorité de logements sociaux, a connu et va connaitre d’importantes évolutions urbaines.CONTRAT DE VILLE 2015-2020 PROJET DE TERRITOIRE quartierlachapellecontratdeville

Fermer le menu