Compte rendu de la réunion de présentation des analyses de l’APUR dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours du contrat de ville tenue le mardi 11 décembre pour tous les membres des Conseils citoyens de Paris.

Compte rendu de la réunion de présentation des analyses de l’APUR dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours du contrat de ville tenue le mardi 11 décembre pour tous les membres des Conseils citoyens de Paris.

Préfecture de Paris et d’île de France

Introductions de M. ANDRE Olivier directeur de la modernisation et de l’administration à la préfecture de la région d’Ile-de-France, préfecture de Paris et de Mme COLOU Marie sous-directrice chargée de la politique de la ville, mairie de Paris.

Il a été confirmé le prolongement du contrat de ville actuel jusqu’au 2022.
La suite réservée à cette réunion sera d’organiser aux alentours de fin janvier début février le COPIL Parisien en présence du Préfet de Paris et de région et de Colombe BROSSEL. (lieu et date à préciser).
Il est indiqué qu’un temps d’échanges avec les conseillers citoyens présents aura lieu après l’exposé du diaporama.

La parole est donnée à l’APUR représentée par Mme MOREAU Emilie, dont les résultats sont avancés par 2 volets : analyse de la situation et référentiel d’évaluation.
La présentation qui en était au stade général de comparaison entre Paris et les moyennes des autres QPV à l’échelle nationale, est d’emblée interrompue par le ressenti de manque d’interactivité, de flots d’informations et de chiffres impossibles à retenir pour traitement sérieux en fin d’exposé. Il est fait remarquer l’emploi de termes trop techniques qui accentuent cette difficulté.

Les résultats scolaires ont suscité les questionnements, mais à l’unanimité les conseillers citoyens regrettent le manque de transmission de ces documents en amont de la tenue de la réunion qui aurait pu faciliter la pertinence des interventions.
Il a été aussi évoqué l’exclusion de projets émanant de quartiers limitrophes ou mitoyens de QPV. A cette observation il a été également indiqué que certains petits territoires étaient exclus au sein même des QPV.
Au terme de la réunion, il est rappelé que les contributions des conseillères citoyennes, et conseillers citoyens sont attendues jusqu’au 18 janvier 2019 au plus tard. Pour aider à la rédaction des contributions il est proposé un canevas de questions qui a vocation à être complété et enrichi par toutes observations ou point paraissant pertinents.

Malheureusement, les autorités du contrat de ville qui ont finalement transmis par voie numérique les documents présentés lors de la réunion refusent leur diffusion  en dehors des conseils citoyens et des signataires du contrat de ville, au prétexte que ce sont encore des versions provisoires.
Le CCP18 considère que cette restriction est une entrave injustifiée à la participation directe de tous les habitants à la prise de décision les concernant, et invite le plus grand nombre à manifester leur demande de participation sur ce site afin de faire changer la décision des autorités.

Laisser un commentaire

Fermer le menu