Activité GROUPE ACTUALITE : REFUGIES/MIGRANTS.
Migrants and refugees gather in the streets during the evacuation of a makeshift camp at Porte de la Chapelle, northern Paris, on July 7, 2017, one of several camps sprouting up around the French capital. French authorities proceeded to the evacuation of more than 2,000 migrants settled in a makeshift camp in the north of Paris, a few days before the presentation of a "migrant plan" by the government. / AFP PHOTO / Eric FEFERBERG

Activité GROUPE ACTUALITE : REFUGIES/MIGRANTS.

FRANCE-MIGRANTS-EVACUATION


Présentation activités GROUPE ACTUALITE : REFUGIES/MIGRANTS par Estelle Pierre et Gertrude Dodart
                                                                                 Le groupe Refugiés Migrants est issu de débats entre conseillers citoyens contrariés par la situation d’abandon vécue notamment autour de la Porte de la Chapelle par les migrants, réfugiés ou pas et aussi par l’impossibilité pour les habitants de leur venir en secours.

Initiatrice : Kady Estelle Pierre / CO référents : Gertrude Dodart pour Paris Macadam – Quartiers d’Art (président suppléant du CCP18) et Jean-Michel Métayer de Vivre 93 Chapelle.

4 rencontres ont eu lieu avec des bénévoles, des professionnels du 18ème et également du 10ème. Notamment Utopia 56 et ASA P NE. Nous avons adressé un courrier à la préfecture qui n’a jamais réagi.

  • La complication provient du fait qu’un centre de réfugiés ou de migrants n’est pas du ressort de la Politique de la Ville, alors que l’objet d’un conseil citoyen est d’agir sur la Politique de la Ville

 

OBJECTIFS INITIAUX DU GROUPE

  1. INFORMER la presse et les habitants sur
  • L’organisation du centre, pour la mise en place d’un bénévolat plus fort et plus large,
  • Le nécessaire besoin de solidarité avec la problématique des migrations et des réfugiés, de plus en plus nombreux, dans les années à venir, quand vont s’ajouter les migrations climatiques.
  • Sur les aspects potentiellement positifs des réfugiés instruits et motivés pour le futur de la France
  • Sur les lois européennes non harmonisées et l’accueil différent donné selon le pays.2. SAISIR les instances de la Politique de la ville sur :
  • L’absence de moyens matériels de Utopia 56 (notamment vêtements)
  • Le mauvais ressenti des habitants, déjà sous le poids des problématiques du quartier Politique de la Ville.
  • La nécessaire construction ou installation d’autres centres à Paris3. DEMANDER UNE MEILLEURE REPARTITION TERRITORIALE
  • Pour les centres à venir
  • Proposer le déplacement de la bulle ailleurs
  • Veiller à la mise en place d’un SAS comme évoqué par Utopia 56

Laisser un commentaire