Compte rendu de la réunion sur l’emploi du 19/04/18 à l’agence Genevoix du Pôle Emploi.

Compte rendu de la réunion sur l’emploi du 19/04/18 à l’agence Genevoix du Pôle Emploi.

Emploi
Présentation du nouveau dispositif Parcours Emploi Compétence / CAE

Estelle Kadi était la seule représentante du Conseil Citoyen du 18ème à cette réunion.

Pour l’Île-de-France et Paris, le Parcours Emploi Compétences (PEC) / CAE s’adresse à un public éloigné de l’emploi dont « les personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi et résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville« . Il comporte des actions d’accompagnement professionnel. Ce contrat est d’une durée maximale d’un an, pouvant être prolongée dans certains cas. La rémunération est prise en charge en partie par l’État.

Les emplois francs concernent les quartiers prioritaires de certains territoires : la Seine Saint-Denis, Roissy et Cergy-Pontoise dans le Val d’Oise, le territoire Grand Paris Sud, Lille, Aix-Marseille-Provence, Angers. On notera que les Quartiers Prioritaires de Paris ne sont pas concernés. Ces emplois s’accompagnent d’une aide financière à l’entreprise, dont les montants et la durée varient selon le type de contrat (CDI ou CDD).

L’immersion professionnelle appelée aussi Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP). C’est l’accueil par une entreprise (ou association, établissement public, etc.) pendant un mois maximum, renouvelable sous conditions, d’un demandeur d’emploi, d’un jeune, d’un salarié en immersion, d’un travailleur handicapé, pour lui faire découvrir les métiers d’un secteur, initier un recrutement pour un emploi durable ou aider à la validation d’un projet professionnel. Pendant cette période, le bénéficiaire conserve le statut qu’il avait avant son entrée en immersion. La structure d’accueil n’a pas de salaire à lui verser.

On s’aperçoit que d’une part, les entreprises ne sont pas toujours au courant de toutes les mesures d’aide à l’embauche qui existent et d’autre part, les demandeurs d’emploi ont eux aussi du mal à répertorier toutes les mesures qui pourraient leur permettre de remettre le pied à l’étrier.

Le Pôle Emploi est justement l’organisme qui doit faciliter leur mise en relation.

Comment le Conseil Citoyen peut-il, lui aussi, intervenir ?
Entreprendre les chantiers avec l’ensemble des organismes, échanger les idées pour faire ressortir les difficultés, les problèmes des sans-emplois, l’appui à la création d’emploi à développer, la concertation doivent être renforcées afin d’identifier les difficultés des personnes et ne pas trop attendre avant de commencer à changer ce qui ne fonctionne pas.

http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/parcours-emploi-competences/article/parcours-emploi-competences

Laisser un commentaire