Compte rendu de la commission travail emploi.

Compte rendu de la commission travail emploi.

Emploi
Etaient présent
 : M. ELHADI Hamane, M. DANSO Abdulai, M. M’KHALDI Khaled, Mme CRATER Dominique, M. BOUDRA Salah, Mme VERDIER Estelle, Mme PIERRE Estelle, Mme CRISTOFARO Marie-Christine, Mme KANE Jacqueline et M. ZENATI Djillali-Khalid.
Date : le mercredi 6 juin 2018
Horaire : de 18h30 à 21h

Ordre du jour :
– Synthèse des différentes nouvelles mesures d’accompagnent à l’emploi dans les QPV ;
– Constat des difficultés d’accessibles à l’emploi ;
– Propositions d’actions en adéquation aux besoins et aux attentes des personnes éloignées de l’emploi dans les QPV ;

Synthèse des différentes nouvelles mesures d’accompagnent à l’emploi dans les QPV :
Mme Estelle PIERRE trésorière suppléante de l’association conseil citoyen, nous a commenté le dernier compte-rendu sur la réunion de l’emploi datant du 19 avril 2018, qui s’est déroulé à l’agence Genevoix de pôle emploi.
Cette réunion d’information était centrée sur le nouveau dispositif : parcours emploi compétence : AnnexeGroupeEmploi
Suite à une discussion autour de cette réunion le CC du 18ème a eu de nombreuses réactions :

Constat des difficultés d’accessibles à l’emploi :
Le CC du 18ème considère que les informations liées à l’accessibilité à l’emploi sont trop difficiles à comprendre, le langage utilisées est accessible à une couche de la population initiée, qui par ce biais, peuvent comprendre les rouages des enjeux complexes liées à l’accessibilité à l’emploi.
Ce constat unanime, nous interroge sur la légitimité des différents acteurs jouant un rôle au cours de cette synergie complexe de diffusion d’informations en temps et en heure, d’offres d’emploi ?
N’y a-t-il pas trop d’acteurs impliquées dans la problématique de l’emploi qui risque de parasiter l’essentiel : accéder aux différentes mesures en temps et en heure ?
Une cartographie des acteurs emploi des QPV du 18ème nous a été fourni par Mme Estelle Verdier directrice de la salle saint Bruno (cf. annexe).
Elle a également informé des différentes mesures qui pourraient être utile aux demandeurs d’emploi :

  • Le PLIE (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi) : ce sont des plans locaux pluriannuels pour l’insertion et pour l’emploi qui poursuivent à objectif d’accès à l’emploi durable des personnes exclues du marché du travail. L’objet de cette mesure et de proposer un accompagnent individualisé et renforcé. Le PPE (Point Paris Emploi) situé au 164, rue Ordener 75018 PARIS est en mesure de pouvoir mettre en œuvre ce dispositif.
  • Les SIAE (Structure de l’Insertion par l’Activité Economique) : ce sont des établissements qui favorise l’insertion des personnes les plus fragiles, cette fragilité est déterminée par plusieurs critères : âge, état de santé, précarité etc…
  • Ce dispositif est assuré conventionnellement entre l’état et les structure ayant une légitimité à porter juridiquement l’accueil et l’accompagnent de ces travailleurs.

Les acteurs du conseil citoyen s’interrogent sur les raisons pour lesquelles autant de dispositif sont existant et les problématiques réelles liées aux chômage de longue durée ?
Il serait probable que le mille-feuille organisationnelle devrait écran à l’accessibilité durable à l’emploi ?
Nos concitoyens seraient certainement noyés dans cette multitudes d’informations légitimées par l’objet même statutaire associatif et d’organisations privées, fonctionnant par le vecteur chômage, mais éloignant involontairement ou volontairement les demandeurs d’emploi ?
Toutes ces questions nous poussent à nous tourner vers des acteurs du CC 18ème compétents en la matière pour organiser une enquête sociologique chapoté par notre animateur sociologue de formation (Ecole des Hautes Etudes en Science Social qui a travaillé pour le laboratoire de M. Francis CHATEAURAYNAUD à l’origine du concept des « lanceurs d’alertes »).
Pour ce faire d’une manière co-constructive, Jacqueline et Khaled se sont adonné à cette tâche.
La question tournerait autours des raisons pour lesquelles les habitants des QPV tournent en rond et malgré tous ces dispositifs connus ou inconnus depuis des décennies, ils se retrouvent encore dans cette incapacité d’accéder à l’emploi ?

Propositions d’actions en adéquation aux besoins et aux attentes des personnes éloignées de l’emploi dans les QPV :
Le CC du 18ème souhaiterait dynamiser un réseau de partenaires afin de simplifier le langage utilisé, pour faciliter l’accessibilité à l’emploi et la compréhension des différents dispositifs.4

  • Il serait également opportun de connaitre les chiffres actuels du nombre exactes de demandeurs d’emplois dans les QPV et QVA situés dans le 18ème arrondissement ?
  • Trouver les financements pour innover des actions d’informations et de formations d’accessibilités à l’emploi, tel qu’un : bus-citoyen service public dans le quelle serait regroupé les différents acteurs de l’emploi et les services publics qui se déplacerait dans les différentes QPV et QVA.
  • Organiser des veilles citoyennes au pied d’immeuble dénuées de toutes actions politiques ou religieuse pour faire face aux difficultés rencontrées dans la vie quotidienne des habitantes et de pouvoir répondre dans l’immédiateté.
  • Dans l’objectif de favoriser du lien entre les personnes inactives dans les QPV et QVA dans le 18ème arrondissement et ce site, afin de déclencher de la motivation et de mettre ou remettre un pied à l’étrier, proposer un partenariat avec le site suivant allo voisin : https://www.allovoisins.com/r/-2/0/49907/17/Paris-18e-arrondissement/service

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu