Retour sur l’arrêté anti-alcool étendu à la quasi-totalité de l’arrondissement depuis février 2018.

Retour sur l’arrêté anti-alcool étendu à la quasi-totalité de l’arrondissement depuis février 2018.

7c69a1ce-04fc-11e8-8561-278a8e4207c4_1

Souvenons-vous : L’arrêté anti-alcool qui était en vigueur dans quelques rues du XVIIIe a été étendu à la quasi-totalité de l’arrondissement fin janvier 2018. Pour raisons de sécurité.

Le préfet de police, Michel Delpuech a le 29 janvier 2018 signé  un arrêté qui interdit la consommation d’alcool sur la voie publique de 16 heures à 7 heures du matin, mais aussi la vente à emporter de boissons alcooliques de 20 heures à 8 heures.

Elle se veut une réponse aux multiples incidents, bagarres et nuisances nocturnes « dus à des rassemblements d’individus alcoolisés » qui sont fréquemment constatés dans le périmètre ciblé : la Chapelle, la Goutte d’Or, l’est de la butte Montmartre et les quartiers du bord du périphérique…

«Des instructions ont été données afin que les forces de l’ordre portent une attention particulière aux respects de ces dispositions », insistent les services du préfet de police.
L’interdiction de vente pour les commerçants -passible de sanctions administratives pouvant aller jusqu’à une fermeture en cas d’infractions répétées.

A ce jour, de nombreux témoignages nous rapportent que de dans de nombreuses rues du 18ème où l’arrêté est en vigueur, beaucoup de commerces vendent encore de l’alcool jour ET NUIT, tout en étant inscrits au registre du commerce comme :
« Commerce d’alimentation générale », « Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé »,  « Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé », … malgré les nombreux signalements adressés au service de la Prévention et de la tranquillité publique de la Mairie du 18e.

Dans les faits, l’application de l’arrêté reste donc le nœud du problème.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu