Compte-rendu de la réunion du CA CCP18, mercredi 07 juin  2017.

Compte-rendu de la réunion du CA CCP18, mercredi 07 juin 2017.

Compte rendu du Groupe Emploi CCP18 20170124logo-non-genre-conseil-citoyen
Organisation de séance
 : Secrétaire de séance : Bernard Desargues / Président de Séance : Gertrude Dodart / Modérateur : Bruno Lemoine

Remarques : Le conseil d’administration est public, il s’est réunie avec des adhérents de l’association « conseil citoyen paris 18ème » et des invités les locaux de la maison des Associations, 15 impasse Ramey, le 7 juin 2017 + Pendant le tour de table et la signature de la feuille de présence, chacun remplit manuellement un nouveau formulaire pour mentionner les actions effectuées depuis le précédent CA (volet missions + groupes) afin de respecter l’ordre du jour. + la feuille de présence circule également.

Le conseil d’administration avec des adhérents de l’association « conseil citoyen paris 18ème » s’est  réunis dans les locaux de la maison des Associations, 15 impasse Ramey, le 7 juin 2017

Administrateurs Présents : Marie-Christine Cristofaro (collège habitants, secteur porte Montmartre) secrétaire suppléante. Groupe cadre de vie Bernard Descargues  (collège habitants, secteur Clignancourt). Commission Accompagnateur Animateur, groupe logement Pierre Miault (collège habitant secteur la Chapelle) commission Accompagnateur Animateur Gertrude Dodart (collège associatif, association Paris Macadam) présidente suppléante. Commission Accompagnateur Animateur, Groupe cadre de vie, groupe actualités réfugiés Patrick Gosset (collège associatif, association salle saint Bruno, secteur goutte d’or), trésorier. Groupe éducation jeunesse Bruno Lemoine (collège habitant, La Chapelle) commission Accompagnateur Animateur, groupe cadre de vie Jean-Michel Métayer ((collège associatif, Vivre au 93 Chapelle). Groupe actualités réfugiés Estelle Pierre (Collège habitant, secteur Porte Montmartre). Trésorière suppléante. Groupe emploi

Autres personnes présentes : Favela Himeur, animatrice accompagnatrice du CCP18 Chakib Malek, (collège habitant, secteur la Goutte d’Or, groupe cadre de vie, logement. Harroussi Mounir, habitant Blémont, chercheur. Malika Berkane. Djamila Hamimi, médiatrice, animatrice Farid Atamna, directeur du centre social CAF, rue Belliard Elsa Andrieux Coordinatrice de l’Atelier Santé Ville – Paris 18e DASES – Mairie de Paris, rattachées aux EDL. Fardous Saïdi, membre du conseil et du groupe de femmes Paris Macadam William Paterson, ESSP – Paris1, chercheur Déroulé des débats : Volet santé du contrat de ville : l’Atelier Santé Ville a pour objectifs de faciliter la mise en place d’actions de prévention et de promotion de la santé dans les quartiers prioritaires en impliquant les acteurs et associations de manière croisée, du social, de l’insertion/ jeunesse et de la santé. La participation des habitants à cet effort est très importante, afin de coller au mieux aux problèmes et priorités de santé. Plusieurs participants ont exprimé les graves difficultés en matière de santé des Quartier Prioritaire de la Ville (QPV) : -importance du nombre de personnes sans droits ouverts qui ne peuvent bénéficier de la prise en charge par la SS et ou à l’aide médicale. -Taux moyen de professionnels de santé inférieur à la moyenne nationale (pénurie de médecin généraliste en secteur 1, et de spécialiste dont la majorité sont en secteur II. Aggravation par départ à la retraite non remplacés). – temps d’attente allongés pour la consultation d’un médecin généraliste aussi bien que pour l’accès aux urgences hospitalières. Le programme Parismed de la mairie de Paris est un projet pour inciter et faciliter l’installation de médecins   libéraux en secteur 1 dans les  QPV. D’ici à 2020, certains arrondissements pourraient perdre près de la moitié de leurs professionnels de santé en secteur 1, au risque d’impacter considérablement les populations les plus vulnérables : https://api-site-cdn.paris.fr/images/154573.pdf

 

Participation du CCP18 aux deux réunions d’échanges sur les projets financés par les bailleurs sociaux au titre de la Politique de la ville, organisées à l’initiative de la mairie de Paris et de l’Etat. Patrick gosset et Gertrude Dodart ont participé à la réunion des faubourgs comprenant la Goutte d’or. Présidée par Mario Gonzalez, adjoint au Maire du 18e arrondissement en charge des relations entre les locataires et les bailleurs, en présence d’une trentaine de personnes, dont 18 représentants des bailleurs, un représentant état de la politique de la ville, ainsi que 9 membres de l’EDL, et seulement 2 associations locataires dont une non concernée, car n’étant pas du quartier, et un membre du conseil de quartier Valérie Mathieu et Bernard Descargues administrateur, accompagné par Sarah Mahalaine membre du groupe logement et de l’association droits des locataires paris 18 ont participé à la réunion des  Portes qui s’est déroulée dans une configuration identique, écrasée par la présence des institutionnels,  mais outre Mario Gonzalez, était co-présidée par Maya Akkari, adjointe au Maire du 18e arrondissement en charge de la Politique de la ville, Suite à la signature d’une convention entre la Ville de Paris, des bailleurs sociaux, et la Préfecture de Paris, des échanges sont dorénavant organisés avec des habitants, amicales des locataires et le Conseil Citoyen afin de dialoguer sur le choix d’actions en faveur du lien social et de l’amélioration du service rendu aux locataires des bailleurs, (ex : création d’espaces végétalisés, sur-entretien, action de médiation / de sensibilisation sur la tranquillité résidentielle)  ou soutenir les projets associatifs des habitants (ex : aménagement d’un local associatif dans un immeuble d’habitation, soutien financier à un projet associatif de quartier). Ces actions sont mises en œuvre en contrepartie d’un abattement de la Taxe Foncière sur le Patrimoine Bâti (TFPB), patrimoine des bailleurs sociaux (Il n’y a pas d’exonération pour l’habitat intermédiaire financés par prêts PLS), même  s’ils sont situé dans les quartiers prioritaires de la  Politique de la ville. Il s’agit d’un dispositif pré existant, désormais soumis à échanges. Cette année uniquement consultation des réseaux une fois les décisions prises ; pour 2018 la mairie s’engage à débuter dès octobre une concertation élargie avec les acteurs, dont le Conseil Citoyen Paris 18ème et les habitants. Les opérations ont été présentées sous forme de tableau compliqués que les participants ont découvert en séance sans avoir pu les étudier auparavant. On a réclamé des tableaux plus clairs et précis présentant les actions et les informations financières par bailleurs, mais également pour ceux-ci par résidence. Il ressort de ces présentations le poids écrasant de ParisHabitat, notamment sur les portes avec les HBM en brique rouge, le reste des bailleurs ayant des résidences plus modeste d’une centaine de logement au plus. Sur les portes, Paris Habitat a 7000 logements bénéficiaires de la TFPB alors que le second, ICF n’en a que 1000. Un participant a signalé que dans le quartier Charles Hermite, une résidence avait déployé une banderole pour  le choix de projets. La suite des concertations prévues, et souhaitées par les bailleurs présents pourra alimenter les travaux du groupe logement.

 

Participation du CCP18 à la 32ème Fête de la Goutte d’Or, organisée par un collectif inter associatif, qui aura lieu du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet 2017, cette année, entièrement au square Léon, au cœur du quartier. Voir le programme http://www.gouttedor-et-vous.org/Goutte-d-Or-en-Fete-ca-se-precise C’est l’occasion d’aller à la rencontre des habitants  pour faire connaître l’existence et les actions du CCP18. Plusieurs personnes se sont dites prêtes à participer à la tenue d’un stand. Patrick Gosset va en faire la demande auprès des organisateurs, en prenant en compte le fait que, la manifestation se déroule exclusivement dans un espace clos aux Conditions de sécurité draconiennes, et que tous les évènements du programme n’offrent pas les conditions favorables à cette participation. La réponse connue, un mail sera envoyé pour confirmation des participants.

 

Préparation de la réunion publique du vendredi 23 juin, qui aura lieu à la maison des associations de 18-20h. Cette réunion publique a pour objet de faire le point après 5 mois sur les dernières avancées depuis le CCP18 public du 16 janvier 2017, et de l’élargir au plus grand nombre possible d’habitants afin de légitimer d’avantage son action. La précédente réunion publique avait réuni une quarantaine de personnes, la publicité plus grande, et l’action demandée aux administrateurs de recruter 2 personnes devraient augmenter ce nombre. Au cas où la capacité de la salle de 65 personnes serait dépassée, une priorité sera donnée aux habitants sur les institutionnels qui ne sont pas prioritaire. En réponse : réservation d’une salle supplémentaire, et s’assurer de pouvoir prendre les coordonnées, de toutes les personnes qui viendront. La réunion se déroulera EN TROIS TEMPS : 1. PREAMBULE : QUI SOMMES NOUS. COMMENT NOUS REJOINDRE. COMMENT AGIR. Objectif : bien comprendre, se former pour agir ensemble Présenté par les membres du bureau et l’accompagnatrice animatrice salariée du CCP18 2. LES GROUPES DE TRAVAIL : JEUNESSE, CADRE DE VIE, LOGEMENT, ACTUALITE (MIGRANT/REFUGIES) Objectif : adjoindre 20 personnes pour les étoffer Présenté par les 10 référents des groupes Approche croisée par quartier et par thème 3. LES BESOINS FONCTIONNELS : COMMISSIONS, QUARTIERS, COMMUNICATION, JURIDIQUE Objectif : adjoindre 20 spécialistes pour mieux agir Présentés par les membres du Conseil d’Administration Le CA, les places dispo et les fonctions Les spécialistes réseaux sociaux, communication, actions extérieures, juridique, etc.. Les commissions auxquelles nous devons ou souhaitons participer

 

Les groupes de travail Activité du groupe cadre de vie, Gertrude : cadre de vie un nouvel adhérent ADA PME, avec murielle MME Toutière était présente lors de réunion de janvier. Activité du Groupe logement, composé de 6 personnes, le groupe a identifié lors de sa constitution à l’occasion de la réunion publique 2 thématiques d’intervention : Question des loyers trop élevés dans l’habitat intermédiaire financé par des prêts Locatif Social pour les personnes qui y sont effectivement accueillies. Cette situation de surendettement semble être la conséquence des pratiques laxistes de commissions d’admissions qui acceptent des personnes aux ressources insuffisantes pour ces montants de loyer.

Lutte contre l’habitat indigne et l’insalubrité dans les quartiers politique de la ville Le groupe logement a impulsé une action sur cette dernière thématique : le CCP18 vient d’adresser  au Préfet de région, Préfet de Paris une demande d’une réunion des services et acteurs de la lutte contre l’habitat indigne et l’insalubrité dans le but d’améliorer leur coordination et de corriger les dysfonctionnements mis en évidence par l’échec d’une procédure administrative individuelle et à laquelle il lui est demandé d’apporter enfin une solution. L’information sur cette action sur le site web du CCP18 complète la démarche de saisine officielle en permettant de faire remonter des situations similaires. La participation à la concertation sur les projets financés par les bailleurs sociaux  au titre de la Politique de la ville (présenté au point sur la participation du CCP18 aux deux réunions d’échanges sur les projets financés par les bailleurs sociaux  au titre de la Politique de la ville) ainsi que le suivi de la réalisation des actions inscrites aux contrats de plan pour le logement peuvent compléter les orientations du groupe logement pour les prochains mois. Il est à espérer que la prochaine réunion publique donnera l’occasion au groupe logement de se renforcer par de nouveaux habitants ou représentants des associations afin, notamment que tous les quartiers soient équitablement représentés.

 

Favela Himeur communique que la mairie de Paris prévoit d’affecter une somme de 2000€ à chaque conseil citoyen pour son fonctionnement. Cette décision doit encore être soumise à une prochaine délibération du Conseil de Paris en septembre. Au dire des habitués des relations avec les services administratifs de la ville de Paris, il faudra encore deux mois pour que la somme soit versée au CCP18. La finalisation du dossier administratif et financier devient une priorité pour Favela.

 

Réunion du prochain CA, mercredi 21 juin, à la maison des associations, 15 Passage Ramey 18h00 + réunion de bureau le 11 juin 2017 à Paris Macadam à 15h30

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu